En poursuivant votre navigation sur ce site,vous acceptez l'utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus,

services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts. 

baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Cette fois vous le voyez le fabuleux burquon,

Il nous voile la face, surtout ne pensez pas

Qu'en masquant son visage on franchisse le pas

D'une certaine religion qui donne un air moins con.

 

Sortez donc dans la rue dans cet accoutrement,

Aussitôt vous serez assailli par la foule

Pourtant je revendique, et ça me fout en boule,

Que pour l'égalité il en soit autrement.

 

Pourquoi certaines espèces pour la laïcité,

« Partagée » nous dit-on, peuvent se promener

Dans cet anonymat qui va nous amener

A ne pas reconnaître les femmes de la cité.

 

Oui à la liberté, à la fraternité,

Mais de grâce messieurs prétendus décideurs,

Cessez de tolérer que se masque l'impudeur

Des sectes archaïques qui voilent la beauté.

 

Marcel, 23 octobre 2011, méditation !

pa230007

Commentaires   

-1 #2 totolarpette 18-11-2011 17:13
Hélas si, cela a beaucoup à voir avec nous, en laissant ces flambées d'intégrismes s'implanter c'est notre laïcité qui est menacée par la lâcheté des politicards de bas étages qui ferment les yeux pour s'accaparer un électorat, tout en favorisant l'abêtissement des femmes que ces gens veulent les rendre incultes et soumises au mâle dominant. Quelle honte, des siècles d'obscurantisme qui ressurgissent en une génération!!!
Citer
+1 #1 Inconnu 15-11-2011 23:07
Quand à la vraie histoire, celle de leur livre précieux,
Les médias n'ont que faire, ils la cachent à vos yeux,

Des consciences puériles, s'amusent imbéciles,
Avec pour bouclier, le front des libertés,

Mais n'est-ce pas pourtant, la beauté de ces femmes,
Que leur volonté seule cache à vos noirceurs ?
Un choix devenu blâme, que le peuple me damne,
Au secours liberté, et vite, je me meurs !

Comprenez bien messire, je n'ai rien contre vous,
Seulement j'aime maudire, "arguments à deux sous"...
Laissons les cons pâlir, de n'pas voir le dessous,
Je n'ai cesse de le dire, "rien avoir avec nous".
Citer

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.

Code de sécurité
Rafraîchir

Copyright © 2018 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés CopyrightFrance.com        

Created by Thierry.M..