Darkmode

 

 

 

L’arroseur … arrosé

 

« A Charles Darwin »

 

Homme qui s’absente fait soudain ours qui chante !

 

Quand Balto danse, Baloo s’en frotte la panse

 

Un loup s’absente et c’est le lynx qui chante

 

V’là grand coquin qui danse, pour un Félix qui se frotte la panse

 

Si le renard s’absente, alors le hiboux chante

 

Lorsque Crécerelle danse, Archimède se frotte forcément la panse

 

Le faucon qui s’absente fait la mouette qui chante

 

Notre ami Polochon danse, Eurêka en le voyant se frotte la panse

 

Parce qu’un poisson qui s’absente, voit la crevette qui chante

 

Interlude

 

Quand Pinocchio s’absente, Geppetto déchante et Monstro

 

( la baleine ) s’enchante

 

Conclusion

Baleines déchirantes et déchirées.

 

Par la main d’hommes déboussolés, aujourd’hui terrifiés.

 

Pour une vie moins malheureuse, ils en avaient même oublié la faucheuse.

 

 

Parce qu’enfin de compte :

 

« Quand les virus chantent … ce sont les hommes qui déchantent. »

 

 

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..