Esmeralda

L’ETANG

L’étang est devant moi,

Serein, majestueux,

Tel un drapeau de soie,

Se fendant dans les

Cieux.

Aquatique beauté,

Vagues irisées de vert,

Aux doux reflets bleutés,

Cadeau de l’Univers.

Couleurs changeantes au jour,

Moirées et veloutées,

Désignant les contours

Des grands ormes voutés.

Doux clapotis de l’eau

Qui calme mon esprit,

Renaissance du beau,

Dont je me suis épris.

Miroir surnaturel

Ou les rayons dorés,

Réfléchissent le ciel

Sur son plan décoré.

Un souffle frémissant

Glisse sur l’étendue,

Faisant naître l’argent,

De ses sillons fendus.

Un envol de canards

Rase le fil de l’eau,

Courbant les nénuphars

Qui se trouvent plus haut.

Sur leurs ailes vermeil

Brillent mille cristaux,

Un tableau sans pareil,

Peintures et coraux.

Un héron argenté,

Impassible et hautain,

Marche sur le côté,

En cherchant son festin.

Grenouilles et crapauds

Coassent allègrement,

Enchaînant leurs duos,

Assis sur leur séant

Dans le jour qui se meurt,

L’étang est devant moi,

Enivrant de douceur,

Me transportant d’émoi.

J’écoute frissonner

Les feuilles, au gré du vent,

Musicales données

De l’orchestre du temps.

Le voile noir s’étend,

Enveloppe l’écrin,

Il fait nuit sur l’étang,

Et je pense à demain.

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal

EB Sticky Cookie Notice

Afin de vous offrir une service optimal, ce site utilise des cookies.

Ce site utilise des cookies pour assurer la meilleure expérience. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez leur utilisation.