baniere vos poemes

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

 

Malice se formant sur son visage, 

Elle le prend, le vole et tourne encore la page, 

Je te vois, tu es partie et dans un silence profond, 

Par ton malice joue de toute les façons,

 

Pourtant elle n'est pas la seule à jouer,

Un oiseau de flamme s'en va s'en s'arrêter,

Harponnant la vie de sa vigueur tourmentée,

Arrache la mort de son coeur brisé,

 

Un brasier laissé sur place s'allumerais ? 

Toujours plus loin, toujours plus fort,

Ne s'éteindra-t-il jamais ? 

Toujous plus mal, toujours plus mort.

Ajouter un Commentaire

Merci de lire les conditions générales d'utilisation avant de poster un commentaire.


Copyright © 2006 / 2020 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..