Esmeralda

 

Je me sens comme un marginal
Car chaque jour c'est dans la marge que résident mon travail final
Marre de suivre des directives et de baissée l'échine
Je veux pas finir seul, triste et obsédé par le travail comme en Chine

Je veux une vie de rêves et de projets
Je veux pouvoir crier ce que je veux et vivre de mes 1ers jets
Je n'en peux plus d'être conditionné à être comme les autres
J'en ai marre de travailler sans relâche pour qu'on identifie que mes fautes

On devrait féliciter l'enfant qui fait des erreurs car il se démarque
Il essaye une autre méthode et il utilise son cerveau pour envisager une autre démarche
Honte à celui qui marche dans les clous et qui suit sans réfléchir
Pourquoi vivre si tu ne fais que suivre des modes d'emploi qui t'enlevent le sourire

Il faut vivre pour combler ses besoins comme ses envies
Il faut vivre pour faire des choix et se démarquer des autres vies
Il faut vivre pour influencer les gens autour de soi et choisir quel chemin emprunté
Il faut vivre pour marquer les esprits et s'épanouir en scandant liberté

Celui qui n'écoute pas ses rêves finira par les enterrés avec lui
Ils seront devenus comme des anciens très bons amis
Au début tu penses souvent à eux mais jamais tu ne les revois
Puis petit à petit tu les oublies et c'est avant de mourir que tu t'appercois

Que ta vie est nulle à chier et que tu n'as rien réaliser
Tu avais toutes les cartes dans ta manche mais tu as préféré abandonner
Les remords et les regrets seront la pour t'escorter
Tu n'auras pas vécu, tu auras juste vu le temps s'écouler

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal