Esmeralda

De Ferrat à Aragon

 

Entre accord et chanson

Dans une voie une vibration

Dans les années soixante

Une voie une présence

Lui qui aimait sa France

Malgré la nuit et brouillard

Pour Potemking il est trop tard

Dans tes paroles tu n’est pas avare

Quel est belle ta Montagne

L Ardèche sera ta flamme

Ton village d Antraigues ton âme

Le cœur en ébullition

Tes chansons avec passion

Sur un air de révolution

Avec douceur et passion

Quelques textes piquer à Aragon

Et quelques créations

Sonneront ta révolution Jusqu’à ta disparition

Reste de toi ta voix tes chansons

A jean Ferrat

Philippe V

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal