Esmeralda

 

On se réveille

Au matin

Difficilement

Le quotidien

Qui te ramène

Dans le courant

A contrecoeur

Et contre vent

Et puis

C'est la fin

De la journée

Les gens sont

Pressés

C'est la ville

Et son guêpier.

Lundi matin

Je me souviens

La salle de classe

Encore une fois

Les grands espaces

Autour de moi

Encore faut-il

L'imaginer.

Jeudi matin

Je me souviens

Sort de sa bulle

Un musicien

Qui funambule

Au quotidien

Le vent puisse-t-il

S'y accorder.

Et ce matin

Comme chaque matin

Le monde retrace

Le quotidien

Je me souviens

De cet ancien demain

Encore faut-il

Tout oublier.

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal