[Textes écrits en Août 2010]

...à la gare... ce type est fou

depuis tout à l'heure

il me raconte n'importe quoi

je l'écoute avec le + grand intérêt

avec une absence de logique implacable

.

 

[...]

 

...comme je repars dans 2-3 nuits,

je déballe mes bagages à demi ;

j'espère en revanche

m'ouvrir, me sortir, me salir les fringues et me sourire les sens

me balader assez, avant de continuer

en d'autres lieux pour d'autres mots, dans d'autres moyens de transport

sur notre terre en voyage...

 

[...]

 

...tu le savais, toi ?,

que certains morts sont défigurés

à force de vouloir répondre,

esquisser un geste ou un appel

aux vivants qu'ils ont laissés

derrière eux ?...

 

[...]

 

...le repas est prêt, le soir est à découvert,

on en ferait tout un plat, de cette humanité

dont nos regards se rassasient,

au gite et au couvert, au gite toujours ouvert

on se marre même à la plonge,

on se nourrit de vent sous le toit du monde...

 

[...]

 

...tu le savais, toi ?,

que les morts ont retrouvé la mort,

que tous les fantômes s'éteignent,

ce même soir où les ombres tordues se précipitent

dans une ombre plus grande encore

de laquelle jaillira un autre feu...

.

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

      sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site      Créé par  Thierry.M..

Information légal