Darkmode

 

 

C’est ce matin que j’ai eu l’idée d’écrire ce texte.

Laisse moi juste te décrire un peu le contexte.

Après t’être habillée, tu t’es assise boire ton café.

J’étais émerveillé, c’est toujours une surprise de voir ta beauté.

Ton t-shirt scintillant et ta jupe courte t'allaient à ravir.

Mes deux yeux pétillants n'ont jamais pris autant de plaisir.

Avant la première gorgée, tu t’es trouvée grosse et moche.

Tu restes rarement une journée sans te faire de reproches.

Tu comprends qu’il y a un énorme décalage,

Entre ce que je vois et ce que te renvoie ton image.

Je te trouve si belle que je voudrais faire un book.

En mettant une barrette, tu me demandes si ça ne fait pas plouc.

Cette nuit je t’ai regardée dormir, nue sur le dos.

À bien y réfléchir, je ne verrai jamais un si joli tableau.

J’arrête les compliments, je sais que ça te gêne.

Je ne serai jamais à court d’arguments pour décrire la femme que j’aime.

C’est comme toutes ces fois où tu penses m’avoir soûlé.

Alors que j’ai tellement de chance que je ne peux pas le dissimuler.

J’adore débarrasser ton verre vide à une heure du matin.

J’adore te rassurer sur le fait que le covid ne nous a pas atteints.

J’adore chasser une araignée quand tu es sous la douche.

J’adore écouter tes angoisses au moment où tu te couches.

Si personne n’a jamais pris le temps de s’arrêter sur tes tourments,

C’est que peut être, personne ne t’avais jamais aimé autant.

Tes émotions font parti de ta personnalité.

Je ne pourrai jamais me passer de ton originalité.

En ce qui concerne ton QI, là encore tu te rabaisses.

Alors que tu es la personne la plus intelligente que je connaisse.

Ton intuition et ton sens de la répartie sont de véritables dons.

Ça m’est insupportable que certaines personnes se soient crues à un dîner de cons.

Je ne pourrai jamais me passer de la richesse de ta culture,

Ni de ta finesse, qui font de moi un homme plus mâture.

Tant que tu voudras de moi, je n’aurai de cesse

De prendre soin de toi comme une vraie princesse.

Cois moi, je t’aimerai toujours de tout mon être.

J’espère que tu te verras comme je te vois… Un jour peut être.

 

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..