Darkmode

Je ne suis pas sorti de la lampe d'Aladin,Jacques Malandrini
Je n'étais qu'un poète qui cherchait son chemin,
Quand un jour arriva vers moi, une douce fée,
Qui venait faire renaître un génie oublié...
Fais trois vœux me dit-elle, ils seront exaucés
En posant sur mes lèvres, le plus doux des baisers,
J'avais trouvé l'amour, elle était si jolie,
Je lui dis qu'elle m'accorde d'abord celui-ci...
La chose, ainsi, fût faite, je devins amoureux
D'une fée ravissante avec de très beaux yeux,
En deuxième, j'insistais pour qu'elle me donne envie
D'écrire des poèmes à la femme de ma vie...
Accordée me dit-elle avec un grand sourire,
Car tu es mon Génie, et j'adore te lire...
Jacques
Et que se passa-t-il avec le troisième voeux !
Entre l'amour, la solitude ,chercher entre les deux
Je vous laisse le soin de l'imagination.
Vous êtes très futés, donnez la solution...

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..