Imprimer
Catégorie : Poèmes d'amour
Affichages : 1838

Des noisettes dans les yeux,

De l'airain dans les cheveux,

Tel est son corps délicieux,

Et sa beauté qui émeut.

 

Mais son cœur est délaissé,

Lentement de ses yeux mouillés,

Coule un limpide ruisseau,

Tiède le long de sa peau.

 

De ses yeux nait le feu,

Flamme qui réchauffe les cœurs,

Qui exhausse bien des vœux,

 

De son cœur nait le bonheur,

Cette maléfique fleur,

D'une exquise langueur.

Joomla SEF URLs by Artio