Darkmode

Et si nous nous étions rêvés
Tendre amour, merveilleuse folie
Et si nous nous étions pensés
Au détour d’une mélancolie

Et si nous nous étions appelés
En murmures brumeux, clandestins
Inaudibles, muets, non osés
Un autre jour, petit matin

Et si nous nous étions croisés
Et qu’il ne soit pas si tard
Et si l’on s’était frôlé
Au coin d’un mur et par hasard

Et si nous nous étions trouvés
Après cent ans d’espoirs secrets
De petits gestes en mots feutrés
De signes tracés sans un regret

Et si nous nous étions couchés
Au rythme lent de nos soupirs
Au souffle doux de nos désirs
Et si nous nous étions aimés

Et si tu n’étais pas un rêve
Et si ton regard attendri
Qui résonne en moi comme une trève
Devenait à jamais mon abriEt si …

et si j’écrivais pour te dire
Tous les mots de l’amour,

Papillon noir

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..