Imprimer
Catégorie : Poèmes d'amour
Affichages : 1778
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Dans ce délicat champ de roses immaculées,

Cette suave jeune fille aux cheveux bouclés,

Regardait l’horizon de ses doux yeux bleutés,

Sans qu’un mot ne s’échappe de sa bouche feutrée.

***

Les fleurs se tournent vers elle, admirant sa splendeur,

Ainsi que sa douce et somptueuse ardeur,

Et mon plus grand plaisir n’est de voir que son cœur,

Emplis de cet incommensurable bonheur 

***

Ô toi Mia, déesse aux courbes parfaites,

Toi seul sais rendre les statues muettes,

De par ta beauté sensuelle et raffinée.

De tous ces joyaux, tu es le plus convoité.

Joomla SEF URLs by Artio