Darkmode
Un jour, je t’es rencontrés sur Internet.
J’ai pu apprendre à te connaître.
J’avais un si grand mal-être,
Que tu as su le faire disparaître.

Nous avons continué à discuter,
Des jours, des semaines et des mois sont passés.
Je me suis énormément attaché,
A ce lien si fort d’amitié.

Nous avons tenu quatre mois malgré la distance.
Chaque jour c’est à toi que je pense,
Mais c’est à chaque fois une telle souffrance,
De savoir que tu habites à une si grande distance.

Mais maintenant, cette amitié est brisée.
Pendant longtemps je ne pourrais plus te parler.
C’est affreux comme tu vas me manquer,
Jamais je n’y aurais pensé.

Il faut que tu sache que je ne t’oublierais pas.
Tu es entrée dans mon cœur et jamais tu n’en ressortiras.
En espérant un jour que l’on se recroisera,
Et pour toujours, tu me manqueras.

Merci de laisser un commentaire !

1000 caractères restants


Message!

Avant de partir laissez un petit commentaire svp.
L'auteur du poème serait ravis de vous lire!
Merci. 

image vos poemes

x

Copyright © 2006 / 2021 Vos poèmes(partage de poèmes) - Tous droits réservés  CopyrightFrance.com         

Information légal                                                       sitemap website structure web organization flat icon 512 Plan du site                                                Created by  Thierry.M..