fbpx
Imprimer
Catégorie : Poèmes tristes et sentimentales
Affichages : 91
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Soeurette, te rappelles tu,

De ce pas vers la liberté

Qui nous separa a jamais

Tel la quete d'un unique ecu

  

Ma frangine, te souviens tu,

Cette folle envie de respirer

Dans laquelle je t'ai devancé

Qui a l'amertume d'un échut

  

Galanterie aurait voulu,

Demoiselle ne point depasser

Avant la ligne d'arrivée

  

Alors me pardonnera tu,

En Egoiste que j'ai ete ,

Avoir retarde ta liberté 

 

 

Joomla SEF URLs by Artio