Imprimer
Catégorie : Poèmes (divers)
Affichages : 1674
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Cette fois vous le voyez le fabuleux burquon,

Il nous voile la face, surtout ne pensez pas

Qu'en masquant son visage on franchisse le pas

D'une certaine religion qui donne un air moins con.

 

Sortez donc dans la rue dans cet accoutrement,

Aussitôt vous serez assailli par la foule

Pourtant je revendique, et ça me fout en boule,

Que pour l'égalité il en soit autrement.

 

Pourquoi certaines espèces pour la laïcité,

« Partagée » nous dit-on, peuvent se promener

Dans cet anonymat qui va nous amener

A ne pas reconnaître les femmes de la cité.

 

Oui à la liberté, à la fraternité,

Mais de grâce messieurs prétendus décideurs,

Cessez de tolérer que se masque l'impudeur

Des sectes archaïques qui voilent la beauté.

 

Marcel, 23 octobre 2011, méditation !

pa230007